1. Faculté de Lettres, Traduction et Communication
  2. Accueil
  3. Agenda

Hommage à Akli Aissiou

Publié le 10 février 2020 Mis à jour le 18 février 2020

Il y a 60 ans, Akli Aissiou, étudiant en médecine à l’ULB et dirigeant de l’UGEMA pour la Belgique, était assassiné à Bruxelles. Une journée d'hommage lui sera consacrée le lundi 9 mars prochain.

Akli Aissiou, étudiant en médecine à l’ULB, et dirigeant de l’UGEMA (Union générale des étudiants musulmans algériens) pour la Belgique était assassiné, le 9 mars 1960, à Ixelles. Lors de ses funérailles, le drapeau algérien recouvrait son cercueil.  C'était la première fois que ce drapeau était déployé au grand jour dans toute l’Europe.

Cette journée d’hommage qui lui est consacrée sera l’occasion d’écouter des témoignages, ainsi que d’évoquer le rôle et l’engagement de groupes d’activistes belges durant la guerre d’Algérie. L’assassinat du jeune homme est aussi un événement-clé dans l’intensité et l’engagement des avocats belges ralliés à sa cause.


Conférences, débats et projection de documents d'archives inédits


Affiche Hommage Akli Aissou
Les historiens Paul-Emmanuel Babin, spécialiste des Belges dans la guerre d’Algérie et doctorant à l’Université de Lille, et Guy Pervillé, spécialiste de l’UGEMA et professeur à l’Université de Toulouse, donneront chacun une conférence sur le sujet.

Lors d’une table ronde, Ils recevront également les témoignages d’anciens étudiants de l’ULB actifs dans le réseau d’aide au FLN (Front de Libération Nationale), de membres du Comité pour la Paix en Algérie, du collectif des avocats du FLN, du Comité Fédéral de la Fédération de France du FLN et du Comité Directeur de l’UGEMA.

Titulaire d'un master en Histoire contemporaine et d'un master de Droit pénal ainsi que d’un doctorat, Paul-Emmanuel Babin s'est spécialisé sur la guerre d'Algérie en France, dès la rédaction de ses mémoires de recherche. La thèse de Paul-Emmanuel Babin sur la guerre d'Algérie en Belgique est la première étude au niveau doctoral sur le sujet, tant en France qu'en Belgique. Sa méthode s'appuie notamment sur l'Histoire orale, grâce à un important corpus de témoignages réalisé en Belgique, en Algérie et en France.

Guy Pervillé, professeur émérite d’histoire contemporaine, a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels Les étudiants algériens de l’Université française 1880-1962 et Histoire iconoclaste de la guerre d’Algérie et de sa mémoire.

 
Date(s)
Le 9 mars 2020

De 14h00 à 17h00

Lieu(x)
Bruxelles, Campus du Solbosch

Bâtiment C - Salle C3.122