1. Faculté de Lettres, Traduction et Communication
  2. Accueil
  3. Actualités

In memoriam Dr. Michèle Broze

Publié le 15 novembre 2020 Mis à jour le 16 novembre 2020

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris la disparition soudaine ce 10 novembre de l’égyptologue Michèle Broze, Maître de Recherche au Fonds de La Recherche Scientifique/FNRS et professeure à l’ULB, où elle a enseigné la langue, la littérature et la religion égyptiennes pendant plus de 20 ans.

Michèle Broze
Helléniste et philologue orientaliste, elle soutient une thèse de doctorat en Philosophie et Lettres (égyptologie) en 1992 à l’ULB, publiée sous le titre Mythe et roman en Égypte ancienne : Les aventures d'Horus et Seth dans le papyrus Chester Beatty I (Leuven, 1996). Elle y démontrait de façon magistrale que le récit des affrontements entre Horus et Seth n’était pas un simple conte destiné à distraire un public, mais bien un mythe à portée politique définissant la royauté pharaonique.

Son projet de recherches au FRS/FNRS portait sur l'étude de documents grecs et égyptiens touchant à la cosmologie, en vue de clarifier les interactions culturelles dans l’Orient antique. Spécialiste des aspects religieux de l’Antiquité et notamment de la pratique du mythe, elle a également mené des travaux de terrain en Égypte en dirigeant le projet d’étude épigraphique de la partie ptolémaïque de la porte du deuxième pylône de Karnak. Elle a par ailleurs consacré une partie de ses travaux à la place des femmes dans les sociétés anciennes.

Chercheuse brillante à la passion contagieuse, nous serons nombreux à regretter son enthousiasme, sa gentillesse et son sourire. Michèle Broze a formé de nombreux jeunes chercheurs, qu’elle a entourés de manière extraordinairement dévouée.

Nos pensées accompagnent son mari, Philippe Talon, ainsi que ses enfants et toute sa famille, à qui nous présentons nos condoléances les plus sincères.