1. Faculté de Lettres, Traduction et Communication
  2. Accueil
  3. Actualités
  4. Actualités du département de Langues et lettres

Le prix Philippe Maystadt pour une de nos alumni

Publié le 3 février 2020 Mis à jour le 6 février 2020

Laurence De Wilde a reçu le prix "Master" pour son mémoire sur "L'alternance codique, une stratégie d'apprentissage et d'enseignement dans l'enseignement du français en milieu néerlandophone".

Les prix Philippe Maystadt, décernés, pour la 1ère fois, par l’ARES (Académie de recherche et d'enseignement supérieur) en hommage à l’ancien ministre belge, récompensent  les meilleurs travaux de fin d’études consacrés à l’enseignement de demain. Ils sont répartis en trois catégories : bachelier, master et doctorat.

Diplômée d’un master en linguistique de notre  Faculté et, aujourd'hui, coordinatrice pédagogique à l’ULB, Laurence De Wilde, a effectué ses recherches sur l'alternance codique. Concrètement, il s’agit d’un phénomène courant qui survient  quand une personne  bilingue change de langue au sein d'une seule et même conversation.

Son mémoire démontre, via des observations réalisées dans des classes secondaires néerlandophones, l’importance de ce phénomène de bilinguisme dans les processus d'enseignement. Dans un contexte où l'enseignement francophone peine à améliorer les compétences multilingues de ses élèves, l'alternance codique se révèle être une piste non négligeable à approfondir.

Cette recherche fût jugée novatrice et actuelle tout en ayant l’avantage d’être transposable à l'enseignement supérieur, tant au niveau de la didactique des langues étrangères que dans la mise en place de programmes multilingues. Ce travail apporte par ailleurs une contribution intéressante dans le contexte politique belge multilingue.

Cette première édition des Prix Maystadt a fait l’objet d’un long article publié dans le Journal Le Soir.

Photo : © ARES (Mme De Wilde se trouve à droite sur la photo)