1. Faculté de Lettres, Traduction et Communication
  2. Accueil
  3. Agenda

Les difficultés insoupçonnées de la traduction de la langue médicale

Publié le 26 août 2020 Mis à jour le 9 septembre 2020

Dans le cadre des midis de la recherche du centre Tradital, Christian Balliu présentera une recherche intitulée "Les difficultés insoupçonnées de la traduction de la langue médicale", où sont développées les problématiques spécifiques à la traduction de textes qui, dans ce domaine, révèlent très souvent des objectifs tacites.

Pour plusieurs auteurs, l’opposition dénotation-connotation est envisagée comme une opposition entre langue de spécialité (dénotation) et textes littéraires au sens large (connotation).

L’objet de cette intervention est de démontrer à l’aide d’exemples tirés de la littérature médicale francophone que les textes de spécialité font eux aussi appel à une connotation qui, si elle est parfois latente, n’en est pas moins réelle et dans certains cas insidieuse. Une lecture attentive des textes spécialisés - notamment dans le domaine médical - montre en effet qu’une objectivité de surface cache parfois d’autres enjeux enfouis, plus personnels, et qu’elle est un miroir aux alouettes.
Ces enjeux peuvent être une soif de reconnaissance et de notoriété, une volonté d’adhérer à une école ou à un courant de pensée, ou encore une quête de crédits en faveur d’un laboratoire de recherche. La connotation y est bien présente ; ne parle-t-on pas justement de « littérature médicale » ? Christian Balliu s'attachera à démonter ces mécanismes textuels pour déniaiser le traducteur et lui faire prendre conscience, à travers de nombreux exemples tirés de la littérature médicale, du véritable vouloir-dire de l’auteur.

Professeur honoraire de la faculté de LTC de l’ULB et ancien directeur de l’ISTI, Christian Balliu y a enseigné l’histoire et les théories de la traduction, la traduction scientifique espagnol-français et l’interprétation simultanée espagnol-français. Parmi ses nombreuses activités scientifiques, citons sa présidence du Conseil supérieur de la traduction et de l’interprétation (2002-2015), sa participation à plusieurs comités scientifiques et ses très nombreuses publications tant sur l’histoire et les théories de la traduction que sur la pédagogie de la traduction spécialisée.

  •  Plus d'informations sur le site de Tradital, centre de recherche en traduction, interprétation, didactique et traitement automatique des langues
  •  Contact : tradital@ulb.be 
Date(s)
Le 26 novembre 2020

12h00

Lieu(x)
Site Uccle

Salle 205, École de Traduction et Interprétation IST-Cooremans,
34 rue J.Hazard, 1180 Bruxelles