1. Faculté de Lettres, Traduction et Communication
  2. Accueil
  3. Actualités

Modernitas, un nouveau centre de recherche sur l’Avant-Garde et le Modernisme

Publié le 23 novembre 2022 Mis à jour le 23 novembre 2022

Le centre de recherche MODERNITAS, affilié à la Maison des Science Humaines de l'ULB, propose d'explorer les concepts de la modernité à travers des projets de recherche collaborative interdisciplinaire entre les sciences humaines et les sciences naturelles.

Alors que la division académique entre les sciences humaines et les sciences naturelles ne cesse de s'accroître, il est essentiel de créer des espaces intellectuels permettant le dialogue entre nos domaines respectifs. Ce centre de recherche pourrait être ce lieu. L'un de ces points de rencontre de perspectives est le domaine des arts, notamment là où la science et l'économie rencontrent la création.

Un projet ARC interdisciplinaire

Les promoteurs du centre MODERNITAS, Petra James et Dennis Ioffe, ont lancé en octobre 2022 un projet ARC intitulé The Artist, The Scientist and the Industrialist (2022-2027) axé sur la multidisciplinarité et la pluralité des modernismes. Le projet articule une nouvelle vision de la recherche interdisciplinaire, qui réunit des universitaires de la Faculté des Lettres, de la Traduction et de la Communication, de la Faculté de Philosophie et des Sciences sociales, de la Faculté des Sciences et de la Faculté de Solvay.

Le(s) modernisme(s) est (sont) envisagé(s) comme une totalité d'idéologies et de principes esthétiques qui ont été façonnés dans la période 1880-1914 et sont restés dominants avant la Seconde Guerre mondiale. L'Europe centrale et orientale est un excellent exemple des transformations radicales que la culture a subies pendant cette période et les artistes originaires de cette région ont apporté des contributions essentielles aux expériences modernistes. Néanmoins, la connaissance du modernisme européen est encore largement basée sur le "canon" occidental, oblitérant souvent la nature complexe des réseaux et des influences multilatérales entre les modernismes européens de l'"Est" et de l' "Ouest". À partir de cette hypothèse de recherche, ces scientifiques proposent d'introduire un modèle historico-culturel combinant l'analyse des structures économiques et scientifiques du modernisme et l'étude des réseaux transnationaux à partir d'archives.

Pourquoi l'étude du modernisme international revêt-elle une importance aussi cruciale ?

L'agenda culturel moderniste représente un besoin progressif des individus d'innover, de transfigurer et de remodeler leur environnement culturel et social tout en expérimentant des moyens esthétiques et scientifiques inédits ou interdits. Le consensus dominant atteste que le modernisme a initié un profond réexamen de l'existence culturelle (et à son tour sociétale) visant à une innovation permanente et à un examen approfondi des choses. Ce phénomène, que ses chercheurs appellent "l'envie de modernité", a eu un impact sur presque tous les aspects pratiques de notre culture européenne.
 

Pour en savoir plus sur le Centre de recherche et sur le projet Arc qui lui est associé : https://msh.ulb.ac.be/fr/team/modernitas