1. Faculté de Lettres, Traduction et Communication
  2. Accueil
  3. Actualités Sciences de l'Information et de la Communication
  4. Actualités Recherche

Raconter l’inimaginable : long format pour micro-histoires. Récit de la pandémie dans le New York Times Magazine

Publié le 28 avril 2022 Mis à jour le 4 mai 2022

Isabelle Meuret analyse dans cet article la couverture de la pandémie de covid-19 dans la production hebdomadaire du New York Times Magazine sur une période d’un an




Partant de l’hypothèse que les articles en “long format” de ce média portent un autre regard sur une actualité qui lutte avec un événement inédit, l’étude tente de repérer les stratégies mises en œuvre pour participer à l’écriture du récit pandémique et médiatique. Après un relevé des paramètres relatifs à la temporalité et à la spatialité de la crise, un examen de la littérarité des reportages (textes et images) permet d’affirmer que ces micro-histoires confèrent une densité au réel, utile à sa compréhension. Leur « granularité » et « cristallisation » mettent en valeur les fonctions documentaire (témoignages), démocratique (diversité), thérapeutique (empathie) des longs formats, autrement dit leur valeur mémorielle, inclusive, et curative. Une telle approche permet d’aborder le récit en réinvestissant le temps et l’espace.


L'article est à lire dans Les longs formats dans la presse, le dernier numéro de Komodo21