1. Faculté de Lettres, Traduction et Communication
  2. Accueil
  3. Actualités

Une de nos alumni reçoit un Prix Européen du Jeune Reporter - Reporters d'espoirs

Publié le 30 juillet 2021 Mis à jour le 30 juillet 2021

Diplômée en journalisme, Guylaine Germain a remporté la première édition du Prix Européen du Jeune Reporter dans la catégorie « Pays francophone ».  Cette récompense lui a été remise le 1er juillet dernier, lors d’une cérémonie, à Paris.

Guylaine Germain a obtenu, en 2020, un master en journalisme avec une finalité en « journalisme de récit et enquête ». Pour participer à ce « concours », elle retravaillé son sujet de mémoire pour rédiger un nouveau reportage intitulé « Des professionnels qui ne font pas genre ». Celui-ci traite de la ségrégation sexuelle sur le marché du travail européen.

À travers ce reportage, elle voulait montrer que notre genre ne définit pas nos envies, nos passions, ni nos compétences. Homme, comme femme, comme non-binaire, tout le monde peut devenir infirmière ou ouvrier. Elle espère ainsi mettre en lumière les « métiers de femmes » pour les revaloriser et plaider pour la mixité dans tous les domaines professionnels, afin de pallier les inégalités économiques et sociales.

Le Prix Européen du Jeune Reporter - Reporters d'espoirs, co-créé par l'ONG Reporters d'Espoirs et la Fondation du Crédit Mutuel, se donne pour objectif de mieux valoriser l'Europe, de démocratiser un peu plus la promotion des projets européens et d'aider les jeunes à faire entendre leur voix. 

Cette 1ère édition a recueilli plus de 130 candidatures. Seulement 11 d'entre elles ont été présentées aux membres du jury, qui ont désigné 4 lauréats dans les catégories Prix France, Prix des Pays Francophones et Prix des Pays non francophones.
   

Crédit photo : Cérémonie de la remise des Prix du Jeune Reporter Européen, le 1er juillet 2021, au Cinéma Majestic Passy à Paris. De g à dr. : Paolo Levi, membre du jury, en présence des quatre lauréats – Guylaine Germain, Viola Serena Stefanello, Gabriele Cruciata et Cédric Stanghellin - © Reporters d'espoirs