Le Département des Sciences de l'Information et de la Communication forme les étudiantes et les étudiants dans de nombreux domaines des techniques de la communication et organise plusieurs Masters.

Master en Arts du spectacle

Le Master en Arts du spectacle propose une approche théorique et pratique à des étudiantes et des étudiants passionnés par le monde du cinéma et du spectacle vivant. Ce Master vise à apporter une sensibilité créative à la pratique des arts du spectacle et donc une compréhension «de l’intérieur», qui permettra à l’étudiante et à l'étudiant de croiser une profonde connaissance du médium avec les aspects liés à l’imaginaire d’une artiste, d'un artiste ou d’une époque.

Théâtre de Lyon

Grâce à une approche théorique clairement ancrée dans la pratique de la dramaturgie et/ou de l’écriture scénaristique, les titulaires du Master en Arts du spectacle auront appris, selon leur choix de parcours, à lire l’événement théâtral et à accompagner la création dans les arts du spectacle vivant ; ou à allier une démarche réflexive à une démarche pratique en se familiarisant avec le discours filmique, à appréhender les différentes formes de l’écriture scénaristique (fiction, documentaire, adaptation mais aussi multimédia), l’histoire du cinéma et les techniques cinématographiques.

 

Attention - nouvelle finalité «Cinéma et Spectacle vivant» pour la rentrée 2021-2022 :

Le nouveau programme du Master en Arts du spectacle, qui intègrera les 2 finalités existantes dans une seule finalité conjointe « cinéma et spectacle vivant », combinera une solide formation historique, théorique et culturelle (30 crédits) avec un parcours disciplinaire dans le domaine du spectacle vivant et/ou du cinéma, pour se prolonger (30 crédits), en deuxième année, avec un parcours modulaire de spécialisation transversale (15 crédits) et un projet de recherche pratique et théorique personnel (mémoire, stage, cours à option) (35 crédits) combinés avec des séminaires d’approfondissement (10 crédits). Cette nouvelle formation proposera un parcours intégré qui complètera la formation disciplinaire avec des connaissances et des compétences transversales autour de différentes pratiques ou questions (les écritures créatives, les enjeux patrimoniaux, les identités genrées, le son dans les arts du spectacle).

Ce nouveau programme permettra à l’étudiante et à l'étudiant d'acquérir une connaissance approfondie des différents genres et des pratiques du spectacle vivant et des arts audiovisuels (cinéma, télévision, multimédia), d'acquérir les bases historiques, esthétiques et analytiques nécessaires à l’étude et la compréhension des ces mêmes pratiques, de se familiariser avec les enjeux techniques, juridiques et financiers des arts du spectacle et d’en appréhender les implications concrètes de la gestion et de la critique
 

En savoir plus : 

Le Master propose 3 finalités.

La finalité Cinéma et Spectacle vivant comporte un module cinéma et un module spectacle vivant.

Le module Cinéma vise à explorer toutes les facettes de la création cinématographique. Il offre depuis 1991 un apprentissage des techniques d'écriture de scénario ainsi que de l'Histoire et de la théorie du cinéma, des nouveaux médias, de la production et de la recherche. Il a comme but la diversification des techniques de l’écriture créative tout en développant une démarche réflexive issue de connaissances théoriques et esthétiques du domaine cinématographique. Le pari du Master est ainsi d’intégrer, à l’intérieur d’une même formation organisée sur 2 années d’études, plusieurs approches relevant aussi bien de la théorie, de l’Histoire et de la pratique. Il conçoit ces pôles comme des versants complémentaires d’un même apprentissage des spécificités du cinéma. De nombreuses personnalités reconnues du 7e art, comme Luc Dardenne,  Anne Lévy-Morelle, Damien Keyeux, Sebastien Andres, Fred Castadot, etc. assurent des cours ou des Masterclass dans le cadre de ce Master.
Ce module se veut résolument ouvert sur l’extérieur et organise des activités conjointes avec d’autres institutions ou organisations, telles que la Cinematek, Bozar, le Conservatoire de Mons, Brussel Art Film Festival, le Festival Europalia etc. ainsi que de nombreux colloques internationaux et des séminaires sur le scénario qui sont ou ont été dispensés par de célèbres scénaristes tels Robert McKee et Jean-Claude Carrière et par des cinéastes réputés, comme Bruno Podalydès, Olivier Assayas, Agnès Varda ou Bertrand Tavernier, afin de partager une expérience d’une valeur inestimable.

 
Le module Spectacle vivant développe les compétences liées à l'analyse critique du spectacle vivant, l’histoire du spectacle, la dramaturgie et la connaissance du secteur professionnel en Belgique et ailleurs. Ce module offre une approche interdisciplinaire des arts du spectacle, abordant aussi bien le théâtre, la danse et la performance que le cirque et l’opéra. Défendant une approche engagée du spectacle, la formation invite à lire les créations comme pratiques et phénomènes du monde, en mobilisant les cadres théoriques des études culturelles, de la sémiologie, de la sociologie de l’art et de l’anthropologie. Ce module prépare les étudiantes et les étudiants à la réalité professionnelle du secteur par l’étude des aspects économiques et juridiques du spectacle vivant ainsi que par l’acquisition d’une connaissance solide en matière de politique culturelle. Parce qu’il considère le spectacle comme un événement social, qui s’inscrit et se développe dans une société donnée, la formation développe une réflexion sur les fonctions sociales du spectacle, le rapport à la ville, le rapport à ses différents habitants, notamment à travers une série de workshops et d’atelier pratiques (particulièrement avec un atelier consacré aux pratiques urbaines développé en dialogue avec l’ERG, la Cambre et le RITCS).

Enfin, ce module donne l’occasion de suivre des cours à la Cambre, à l’ESAC, à l’Université d’été du festival d’Avignon,… et il poursuit sa collaboration avec les Brigittines sur l’analyse de la danse contemporaine au moyen d’ateliers animés par un spécialiste et par des conférences de penseurs internationaux qui lient enjeux sociaux et artistiques.

Le programme des cours des finalités internationale et didactique a été également entièrement revu pour la rentrée 2021.


La finalité Internationale Comparative Dramaturgy and Performance Research . Fruit d’un partenariat entre 3 universités européennes avec une longue tradition en études théâtrales et en dramaturgie (Bruxelles : ULB, Paris : Paris-Nanterre, Francfort : Johann Wolfgang Goethe Universität), qui s'étendra à 5 à partir de la rentrée 2021
(ajout de l'University of the Arts, Theatre Academy en Finlande et d'Oslo National Academy of the Arts en Norvège). Les étudiantes et les étudiants seront amenés à réaliser un stage et étudieront pour une durée de 4 semestres dans une des universités partenaires. A l’issue de leurs études, ils seront diplômés des universités au sein desquelles ils auront séjourné et obtiendront ainsi un double diplôme en « Dramaturgy and Performance Research ».

La finalité Didactique prépare à l’enseignement du spectacle vivant et comporte des cours théoriques et pratiques, des exercices, des travaux et des stages.

Plus d'informations sur:

> Le programme des cours, les conditions d'accès et modalités d'inscription.
> Les pages Facebook Spectacle vivant et Cinéma;
> La page Logo Facebook (en construction).

Le Master en Communication

Ce Master vise un apprentissage des principes théoriques et des pratiques professionnelles propres aux métiers de la communication.

Il entend former des spécialistes polyvalents et permet d’acquérir une expertise pour développer et mettre en œuvre des stratégies de communication.
Sky Garden

De nombreuses activités sont encadrées par des enseignantes et des enseignants ainsi que des assistantes et assistants qui sont, par ailleurs, et à titre principal, des professionnels du plus haut niveau dans leur domaine.

En outre, une attention particulière est apportée à la réalisation de travaux pratiques, qui visent à mettre en action les étudiantes et les étudiants autour de projets et d’exercices appliqués.

Des stages en entreprise ou dans des institutions spécialisées permettent un contact approfondi avec la réalité de terrain et les milieux professionnels.

En savoir plus :

Le Master propose 3 finalités en Communication Corporate et Marketing, en Communication politique et lobbying et Approfondie en communication.

La finalité Communication Corporate et Marketing
Elle développe les connaissances et compétences nécessaires pour entreprendre une carrière de haut niveau dans la communication des entreprises et des institutions.

La finalité Communication politique et lobbying
Elle propose 2 options. La première porte sur la politique européenne. La seconde, politique internationale, est organisée en partenariat avec l’Université de Montréal autour du domaine de la Communication politique. Les étudiantes et les étudiants ont l’opportunité de se rendre un quadrimestre dans l’université québécoise.

La finalité Approfondie en communication
Elle a pour objectif de développer les compétences en recherche, dans la perspective, notamment, d'un doctorat et d'une carrière dans la recherche.

Plus d'informations sur:

> Le programme des cours, les conditions d'accès et modalités d'inscription.

Le Master en Communication multilingue

Le programme d'études du Master en Communication multilingue présente une offre équilibrée de langues étrangères, communication et cours spécifiques à chaque finalité.

Étant donné que nos étudiantes et étudiants viennent d'horizons très variés, les cours du tronc commun les introduisent aux principales problématiques et méthodes de recherche.

Victorian Multicultural Commission, Melbourne , Australia

À cela s'ajoutent des cours spécialisés en langues étrangères : l'anglais, pour lequel un niveau élevé est requis, et une langue de spécialisation, qui exige un niveau moyen. Une troisième langue d'initiation est également proposée aux étudiantes et aux étudiants, sans prérequis. Les cours propres à chaque finalité permettent de se familiariser avec des matières liées au futur environnement de travail.

Enfin, la formation est complétée par la rédaction d'un mémoire et la réalisation d'un stage, en Belgique ou à l'étranger, ouvrant les portes à l'expérience de terrain.

En savoir plus :

Spécificités

La capitale de l'Europe est sans doute l'un des meilleurs endroits pour se perfectionner en langues étrangères, se familiariser avec les organisations internationales et observer l'évolution des sociétés multiculturelles. Le Master attire des étudiantes et des étudiants des 4 coins du monde, il propose l'étude de 3 langues et dispose d'un programme accessible aux étudiantes et étudiants non-francophones. Le Master bénéficie d'une collaboration avec l'École de Traduction et Interprétation ISTI-COOREMANS. Il allie des enseignements théoriques de pointe avec une pratique de terrain, qui ouvre la voie au monde du travail.

Atouts professionnels

Le cursus permet d'acquérir des connaissances et des compétences pleinement valorisables dans un monde professionnel caractérisé par la mobilité : études de langues étrangères, stage, compétences en communication, étude du multilinguisme et de la multiculturalité. Le profil de nos diplômés est apprécié dans un large éventail de secteurs professionnels : organisations internationales, services de communication ou de relations publiques, ONG, secteur culturel et touristique, administration publique, monde associatif, que ce soit en Europe ou ailleurs.

La finalité Ressources humaines
Elle prépare à la gestion de personnel dans un environnement professionnel multilingue et multiculturel.

La finalité Relations internationales
Elle apporte un solide bagage en matière d'organisations internationales et de problèmes géopolitiques du passé et du présent.

La finalité Multiculturalité
Elle offre une formation centrée sur les questions d'identité et de dialogue interculturel ; elle aborde à la fois l'étude des cultures, des religions et de l'espace public.

Plus d'informations sur:

> Le programme des cours, les conditions d'accès et modalités d'inscription.
> Les pages Logo Facebook , Logo Twitter Logo Instagram , Logo Linkedln et le site des productions des étudiantes et étudiants.
 

Le Master en Journalisme

Le Master en journalisme, aussi nommé École Universitaire de Journalisme de Bruxelles, est une formation académique et professionnelle aux métiers du journalisme.

German newspaper

Le programme a pour objectif de :

  •     Former des futurs professionnels à des pratiques innovantes en journalisme à partir d’une base solide centrée sur les fondamentaux.

  •     Former à un journalisme qui assume sa responsabilité sociale, qui alimente et éclaire le débat public, qui dénonce les abus de pouvoir et qui sert résolument l'intérêt public, engagé pour une information de qualité.

  •     Développer, sur base de la recherche scientifique fondamentale et appliquée, une réflexion critique sur les contraintes économiques et sociales de la pratique journalistique et les alternatives pour les surmonter.

  •     Créer et stimuler des espaces de pratique et de réflexion professionnelles pour former des futurs professionnels capables de créer leur propre projet médiatique.


Le Master en journalisme est adossé au Laboratoire des Pratiques et Identités Journalistiques (LaPIJ-ReSIC) qui mène de nombreuses enquêtes sur les mondes du journalisme.

En savoir plus :

Spécialisations

Bénéficiant d’une formation commune sur les questions générales du journalisme et des médias et d’une pratique approfondie de l’anglais en lien avec les thématiques du Master, les étudiantes et les étudiants ont le choix entre 3 finalités de 30 crédits qui leur permettent d’acquérir des compétences et des savoirs spécifiques.

La finalité Journalisme de récit et journalisme d’enquête propose un approfondissement des modes de narration sur le temps long, des formes de journalisme d’immersion dans les situations sociales et des techniques d’investigation journalistique. Elle permettra aux étudiantes et aux étudiants d’analyser les discours politiques et médiatiques, de parfaire vos compétences en analyse des données et d’approfondir les méthodes de visualisation et de mise en scène des informations. La deuxième année met en pratique les connaissances acquises au travers d’un processus de création éditoriale menant à une production journalistique collective à la fin du Master.

La finalité Journalisme, politique et société en Belgique propose 2 options. La première porte sur l’espace public belge et insiste sur la formation à la langue néerlandaise, ainsi que sur les connaissances juridiques de l’actualité politique et administrative belge. La seconde option est proposée en partenariat avec la VUB afin de permettre aux étudiantes et aux étudiants, déjà habiles avec la langue, de parfaire leurs connaissances et de réaliser des productions journalistiques en néerlandais. Cette finalité participe aussi à la réalisation d’une production journalistique collective en deuxième année.

La finalité Approfondie a pour objectif de développer les compétences en recherche académique des étudiantes et des étudiants. Des cours de sociologie, de méthodologie et d’analyse du discours ainsi que des séminaires de recherche en journalisme permettent de développer une compétence analytique dans le domaine des études en journalisme, dans la perspective, notamment, d’un doctorat et d’une carrière dans la recherche.

Spécificités et atouts professionnels

De nombreuses activités sont encadrées par des enseignantes et des enseignants ainsi que des assistantes et des assistants qui sont, par ailleurs, et à titre principal, des journalistes professionnels du plus haut niveau dans leur domaine. En outre, une attention particulière est apportée à la modernisation permanente des studios de télévision et de radio, et à l’ensemble des outils techniques et logiciels nécessaires au journaliste. Les étudiantes et les étudiants évoluent ainsi dans des conditions d’apprentissage parfaitement conformes aux réalités professionnelles présentes et à venir. Le cursus de l’École Universitaire de Journalisme de Bruxelles est enrichi de diverses collaborations avec des médias et institutions d’enseignement, notamment avec Le Soir (pour le journalisme imprimé et en ligne), Radio Campus (pour le journalisme radiophonique), l’École Supérieure d’Arts Saint-Luc (pour le journalisme en Bande Dessinée), et la Haute école HELB (pour le journalisme télévisuel). De nombreux partenariats avec des universités étrangères permettent d’envisager un séjour d’un quadrimestre en Europe et ailleurs dans le monde.

Journalisme.ulb.ac.be.
Ceci n’est pas un média… mais presque. Ce site publie une sélection des exercices pratiques, mémoires et projets éditoriaux des étudiantes et des étudiants du Master en Journalisme de l’École Universitaire de Journalisme de Bruxelles.

Plus d'informations sur:

> Le programme des cours, les conditions d'accès et modalités d'inscription.
> Les pages  Logo Facebook , Logo Twitter et le site des productions des étudiantes et étudiants. 

Le Master en Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication

Nos sociétés de l’information et de la connaissance sont caractérisées par une quantité impressionnante d’informations disponibles au travers d’une variété de systèmes d’informations et de technologies de communication (Internet, intranets, banques de données). Dans ce contexte, la place occupée par les spécialistes de l’information ne cesse de s’accroître tant dans le secteur public que privé.

WordPress

Le Master en Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication propose une formation universitaire pluridisciplinaire visant à former des spécialistes capables de s’inscrire dans les enjeux stratégiques de la gestion de l’information et de la communication.

En savoir plus :


Dès 1977, l’ULB a été pionnière en lançant, via son ancienne section Infodoc, un diplôme universitaire dans le domaine de la gestion de l’information. Capitalisant sur plus de trente ans d’expérience, le Master en Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication vise l’apprentissage de la structuration de l’information au sens large, ce qui requiert des capacités d’abstraction et de conceptualisation de haut niveau. La formation offre, en support, des connaissances technologiques en vue de la mise en œuvre opérationnelle des systèmes d’information et de l'analyse des données concernées par le domaine d'application. Résolument pluridisciplinaire, cet enseignement conceptuel et technologique se greffe sur le cursus universitaire préexistant des étudiantes et des étudiants. En tant que domaine d’application, leur discipline première est en effet susceptible d’enrichir leurs compétences en matière de gestion de l’information et de la communication. Pour cette raison, la formation comporte des aspects directement liés aux Humanités numériques.

À l’issue de 2 années du Master, l’étudiante ou l'étudiant doit pouvoir articuler les connaissances et les compétences suivantes :

Connaissances

Connaissances de base
Niveau universitaire de culture et de connaissances en ce qui concerne les grands enjeux (sociaux, économiques, politiques, scientifiques, culturels, philosophiques et idéologiques) qui entourent la gestion de l’information.

Connaissances spécialisées
Capacité de conceptualiser le processus de la recherche d’information sur différentes plateformes (moteurs de recherche, bases de données), de l’indexation (full-text et à l’aide des langages documentaires) et de la construction et la gestion d’un système d’information (création de notices documentaires, de vocabulaires contrôlés et la gestion d’un workflow). Capacité d'analyser un ensemble de données de façon systématique (par exemple à travers l'analyse de grandes quantités de données) et adaptée au domaine d'application correspondant.

Compétences

Compétences spécifiques
Connaissance effective des techniques du métier. L'étudiante et l'étudiant sont préparés pour gérer un système d’information et l’adapter à des besoins spécifiques.

Compétences instrumentales
L'étudiante et l'étudiant sont capables de diriger des équipes de travail, gérer des projets et évaluer la qualité des pratiques et outils professionnels.

Compétences transversales
De façon critique et responsable, l'étudiante et l'étudiant sont capables de porter, d’adapter ou de transformer les outils et pratiques professionnels dans lesquels ils évoluent. Ils sont capables de gérer, d’interpréter et de répondre aux situations nouvelles de manière originale. Ils intègrent à ces stratégies des réflexions sociales, responsables et éthiques.

Compétences implicites
Dans l’application d’une compétence spécifique, l’étudiante et l'étudiant mobilisent des ressources pour résoudre un problème. Ce faisant, ils développent des compétences dites implicites qui ne sont pas directement associées à des objectifs de formation, mais qui doivent être considérées dans l’analyse globale.

Plus d'informations sur:

> Le programme des cours, les conditions d'accès et modalités d'inscription.
> Les pages: Logo Facebook , Logo Twitter , Logo Linkedln et Logo Github .
Mis à jour le 4 février 2021